Au bord de la Siagne

Après une courte promenade ombragée, vous vous trouvez sur le pont de Lignières, une passerelle enjambant La Siagne, un petit fleuve côtier qui prend sa source dans le massif de l’Audibergue. Après avoir franchi des massifs calcaires, elle traverse des sols cristallins à partir du Pont des Veyans en amont, puis rejoint une plaine alluviale en aval d’Auribeau-sur-Siagne. Saviez-vous que le terme de Siagne est à mettre en relation avec le mot Sagne qui désignait une zone marécageuse ? Pourtant, autour de vous, peu de marécages mais plutôt une faune et une flore très variées, constituée de charmes, de châtaigniers, de houx et de chênes lièges. Sans vous en rendre compte, vous vous trouvez par ailleurs au beau milieu d’une zone de frayère où se reproduisent les poissons et les batraciens. Tandis que vous profitez de cet instant de pause, juste sous vos pieds barbeaux méridionaux, blageons ou encore truites farios animent le fond de l’eau de leur ballet !
Infos pratiques: 
Randonnée signalée sous le nom Val de Siagne : http://www.randoxygene.org/pge/rando_pe/affiche_rando.php?rubrique=1&zone=3&rando=29&current=pc-36&ct=pc

Durée : 2h30

Dénivelé : 230 m positifs ; 230 m négatifs

Difficulté : facile

Autre itinéraire possible : se rendre en voiture à Tanneron dans le Var et se garer à la chapelle de Saint-Cassien des Bois. A pied remonter la route vers le nord, prendre une piste sur la droite en descendant vers la Siagne.