La culture du jasmin

Aux abords du hameau de Plascassier, les champs de jasmins, en fleurs l’été, rappellent l’importance de cette plante florale dans la région de Grasse. Et pour cause, la suavité du parfum qu’exhalent ses fleurs fait du jasmin une plante très prisée des parfumeurs. Originaire d’Inde, le jasmin est d’abord introduit en Espagne par les arabes, qui le nomment yasmin, c’est-à-dire « fleur blanche », puis à Grasse vers mille cinq cent cinquante par des navigateurs espagnols. Jusqu’au milieu du dix-neuvième siècle, le jasmin d’Espagne cueilli dans les propriétés familiales suffit à approvisionner les parfumeurs grassois. Mais, à partir de mille huit cent soixante-huit, l’eau apportée par le tout nouveau canal de la Siagne autorise sa culture en plein champ. Grasse détient dès lors le monopole mondial du jasmin destiné à la parfumerie, produisant chaque année jusqu’à mille cinq cent tonnes de fleurs. Concurrencée par d’autres pays qui se spécialisent dans la culture du jasmin, Grasse a vu progressivement décroître sa production à partir des années mille neuf cent vingt cinq. La cueillette du jasmin est aujourd’hui un moment rare auquel vous pourrez assister au début du mois d’août !
Infos pratiques: 
Cueillette au mois d'août