La moyenne vallée du Loup

La terrasse panoramique du village de Gourdon constitue un formidable balcon d’étude de la moyenne vallée du Loup. Trois tables panoramiques sont ici mises à la disposition du visiteur pour décrypter le paysage somptueux s’ouvrant devant lui. En contrebas, le Loup sort enfin de ses gorges et coule vers la mer. Entre Tourrettes-sur-Loup et Le Bar-sur-Loup, le bassin commence à s’élargir. Si les flancs des montagnes sont actuellement partagés entre la végétation et les résidences, longtemps ces terres ont été exploitées. On y a par exemple cultivé autour du Bar-sur-Loup la fleur d’oranger à partir du dix-neuvième siècle pour les industries du parfum. Quant au fond de la vallée, il a longtemps abrité la papeterie du Bar-sur-Loup. De cette terrasse, on peut également distinguer le tracé de l’ancienne voie ferrée des Chemins de Fer de Provence qui reliait Nice à Meyrargues. Sur votre gauche, au fond de la vallée se trouvent par exemple les culées et les piles subsistant du viaduc curviligne du Pont-du-Loup. Enfin, sur les pentes des massifs qui encadrent la vallée, passent encore deux canaux d’irrigation construits au dix neuvième siècle : le canal du Loup, qui rejoint celui de la Siagne pour alimenter la ville de Cannes et le vertigineux canal du Foulon, qui coule jusqu’à Grasse.
Infos pratiques: 
Deux parkings à l'entrée du village avec places pour PMR